Les 10 règles d’Or pour surveiller son cœur pendant l’effort

Les 10 règles d’Or pour surveiller son cœur pendant l’effort

Si vous pratiquez un sport, et quel que soit votre âge, votre niveau d’entraînement ou de performance, il est important de surveiller votre activité cardiaque.

Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou tout essoufflement anormal survenant à l’effort.

Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.

Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.

Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives.

Je bois trois à quatre gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice, à l’entraînement comme en compétition.

J’évite les activités intenses par des températures extérieures < – 5 °C ou > + 30 °C et lors des pics de pollution.

Je ne fume jamais une heure avant ni deux heures après une pratique sportive.

Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures).

Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans, pour les hommes, et 45 ans, pour les femmes.

En savoir plus

https://www.ameli.fr/bouches-du-rhone/assure/sante/themes/activite-physique-sante/exercice-physique-recommande-quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *