Cette année la grippe fait mal

Cette année la grippe fait mal

La campagne de vaccination contre la grippe a démarré le 15 octobre.

Elle est associée à une campagne d’information de l’Assurance Maladie. Son objectif : faire vivre l’expérience de la grippe et encourager ainsi la vaccination.

Certains l’oublient mais la grippe peut avoir des conséquences lourdes sur la santé. L’hiver dernier, plus de 65 000 passages aux urgences ont ainsi été recensés, dont 11 000 ont imposé une hospitalisation. Près de 10 000 décès ont par ailleurs été enregistrés.

Certaines personnes sont plus à risque face à la maladie : les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes d’une maladie chronique (diabète, pathologies respiratoires, problèmes cardiaques). Pour elles, la grippe peut entraîner des complications graves que la vaccination pourrait contenir ou limiter. Pourtant, seule une personne fragile sur deux se fait actuellement vacciner.

Une expérience immersive

La connaissance intime de ce qu’est la grippe, de ses symptômes et de ses suites possiblement graves constitue le premier pas vers la vaccination. La nouvelle campagne d’information entend donc faire vivre une expérience immersive redoutable et inoubliable aux personnes concernées, en rappelant la pénibilité des symptômes et en mettant l’accent sur la sévérité de la maladie.

« Cette année encore, la grippe va faire très mal. », c’est ainsi que le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Assurance Maladie et la Mutualité sociale agricole entendent frapper les esprits avec cette campagne de sensibilisation.

Un dispositif média à grande échelle

La campagne d’information, qui commencera le 27 octobre, comprendra notamment un spot publicitaire, largement diffusé (télévision, Web), dans lequel le virus joue le rôle d’un personnage pernicieux. Il distribue les symptômes de la grippe chez ses « victimes » : forte fièvre, maux de tête, courbatures, fatigue intense. Le film vise ainsi à faire (re)vivre aux spectateurs la maladie par procuration et, par conséquent, à rappeler la dangerosité latente de la grippe et l’intérêt de la vaccination, première des protections.

En savoir plus

https://www.ameli.fr/bouches-du-rhone/assure/actualites/cette-annee-encore-la-grippe-va-faire-tres-mal-lancement-de-la-campagne-dinformation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *